WhatsApp veut assainir l’utilisation de sa plateforme, en commençant par les entreprises

Le service de messagerie n’hésitera plus à poursuivre en justice les sociétés violant ses conditions d’utilisation en proposant des spams publicitaires ou des liens non désirés.

WhatsApp a fort à faire pour protéger ses 1,5 milliards d’utilisateurs. La société, désormais filiale de Facebook, est, comme toutes les autres plateformes sociales, confrontées au problème de la diffusion en masse de fausses informations ou de contenus publicitaires.

Des poursuites en justice pour les sociétés récidivistes

Le service de messagerie a adopté depuis quelque temps des dispositifs d’apprentissage automatique permettant de détecter les utilisateurs dont le comportement enfreint les conditions d’utilisation, et de supprimer leur compte. Le système peut également repérer les entités ou personnes créant de multiples comptes pour multiplier les spams ou propager des fake news.
Malheureusement ces systèmes sont encore loin d’être suffisants face à la masse de contenus non appropriés partagés et WhatsApp a décidé de frapper plus fort, en intentant des actions en justice contre les sociétés qui envoient régulièrement des messages publicitaires automatiques à des milliers d’utilisateurs de la plateforme.plus à poursuivre en justice les sociétés violant ses conditions d’utilisation en proposant des spams publicitaires ou des liens non désirés.

WhatsApp a fort à faire pour protéger ses 1,5 milliards d’utilisateurs. La société, désormais filiale de Facebook, est, comme toutes les autres plateformes sociales, confrontées au problème de la diffusion en masse de fausses informations ou de contenus publicitaires.

Des poursuites en justice pour les sociétés récidivistes

Le service de messagerie a adopté depuis quelque temps des dispositifs d’apprentissage automatique permettant de détecter les utilisateurs dont le comportement enfreint les conditions d’utilisation, et de supprimer leur compte. Le système peut également repérer les entités ou personnes créant de multiples comptes pour multiplier les spams ou propager des fake news.
Malheureusement ces systèmes sont encore loin d’être suffisants face à la masse de contenus non appropriés partagés et WhatsApp a décidé de frapper plus fort, en intentant des actions en justice contre les sociétés qui envoient régulièrement des messages publicitaires automatiques à des milliers d’utilisateurs de la plateforme.

L’apprentissage automatique permet de supprimer des millions de comptes chaque mois

WhatsApp traînera également devant les tribunaux toutes les sociétés prétendant proposer des outils permettant de contourner les différentes restrictions mises en place pour éviter ce type de comportement abusif.
L’entreprise profite de cette annonce pour indiquer qu’elle réussit, grâce à ses systèmes de détection, à supprimer chaque mois plus de deux millions de comptes. L’outil se perfectionnant jour après jour, il peut aujourd’hui bloquer 20% des faux utilisateurs durant la phase d’enregistrement au service de messagerie.

Source : TechCrunch

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :