Google lance son nouveau réseau social Shoelace

L’échec cuisant de Google+ ne semble pas décourager Google qui teste actuellement un nouveau réseau social.

Il y a quelques mois, Google a fini par enterrer Google+, son réseau social qui n’a pas véritablement séduit le public et qui était à l’agonie quasiment depuis son lancement, même si la marque n’a jamais communiqué de chiffres.
Google ne s’avoue donc pas vaincu et prépare un nouveau réseau social. Il s’appelle Shoelace et dispose déjà d’un site officiel permettant de découvrir ses fonctionnalités.

Des intérêts communs et des activités pour rassembler les utilisateurs

Shoelace permet de « rencontrer de nouvelles personnes ayant des intérêts communs ». Vous pouvez choisir des centres d’intérêt ; et chaque jour, Shoelace vous propose des activités organisées près de chez vous. Vous pouvez aussi être proactif, créer vos propres événements et inviter vos amis ou d’autres utilisateurs sur l’appli. Certains screenshots montrent qu’il est possible de visualiser ces événements sur une carte géolocalisée et que des filtres permettent de définir des dates.

Sur sa FAQ, Shoelace précise que son application est particulièrement adaptée aux personnes qui arrivent dans une nouvelle ville. Elle permet de rencontrer des personnes qui partagent les mêmes intérêts en participant à des activités (Loops). Pour le moment, Shoelace n’est disponible qu’à New York ; mais l’objectif de Google est d’étendre son réseau social – au moins sur l’ensemble des États-Unis. Shoelace est édité par Area 120, la division de Google qui conçoit des applications expérimentales (comme NPE Team pour Facebook). L’application est en version bêta ; ce formulaire permet de demander l’accès.

Quel avenir pour Shoelace ?

Google souhaite ici rassembler les utilisateurs selon leurs centres d’intérêt ; une propriété qui n’est pas sans rappeler les cercles de Google+. Shoelace propose une liaison entre le numérique et le réel intéressante, puisque tout ne se passera pas sur l’application. Shoelace n’est qu’une interface pour faciliter les rencontres en personneCe n’est pas « le nouveau Tinder », car l’objectif est de rencontrer des groupes de personnes et de partager une activité déterminée en amont, plus précise que le simple fait d’aller boire un verre. Le mix online-offline est intéressant… mais est-ce que cela sera suffisant ? Google a souvent essayé, et souvent échoué avec ses plateformes sociales. Le marché de Shoelace sera clairement plus limité que celui visé à l’époque par Google+, mais l’application pourrait tout de même trouver son public. On ne sait jamais !

Franck WAMBA

Source : BDM

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :